Aides et Services Gratuits pour vos Forums.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion   Nos partenaires  

Partagez | 
 

 Les Cieux de Pern

Aller en bas 
AuteurMessage
Kyô
~ Filleule/Magic Pub ~
avatar

Féminin
Age : 36
Localisation : Pyrénées Atlantiques
Messages : 47
Date d'inscription : 16/09/2010

MessageSujet: Les Cieux de Pern   Sam 12 Mar - 14:48




Bonjour et Bienvenue sur Pern!

Vous rêviez d'un autre monde, un monde loin de la Terre, sans pollution ni surpopulation?
Un monde où repartir à zéro en jurant de ne plus jamais commettre les mêmes erreurs?
Pern est fait pour vous!

Ce que vous ignoriez, c'est qu'il tombait en pluie depuis l'espace des organismes sous forme de fils. Des organismes dévorant toute matière organique et végétale, tuant aveuglément tout être vivant. La seule manière de les combattre était de les calciner en plein ciel grâce aux dragons.

Car sur Pern, vivent les dragons, êtres puissants et majestueux, dont l'existence est étroitement liée aux chevaliers-dragons avec qui ils partagent leur vie jusqu'à ce que la mort les sépare.

Les Fils sont maintenant vaincus et font définitivement partie du passé.
Mais comment vivre à présent que la menace n'est plus?
Comment s'organiser?
Comment réapprendre à vivre?

A vous d'écrire la suite de l'histoire...


DE L'ACTION...

Furieuse, frustrée et vexée, Diamanth n’entendait plus rien ni personne. Lorsque Khisanth tenta une nouvelle fois de l’apaiser, elle l’envoya balader avec un rugissement des plus puissants. Le cri était tel qu’il avait dû s’entendre à l’autre bout du Weyr et réveiller tous les dragons encore assoupis.

(* A Khisanth* Si tu me respectes, barre-toi de mon dos ! Tu m’énerves à me faire la leçon, espèce de nabot !)

Et derechef, la dragonne essaya de choper un morceau du bronze avec ses dents.
Pendant ce temps, Kagera commençait à s’inquiéter dangereusement. Elle savait bien que T’keya et Khisanth tentaient de l’aider mais la dorée ne semblait pas vouloir se calmer. Pire, elle semblait davantage énervée au fur et à mesure que le temps s’écoulait.
Elle allait tenter une dernière fois de raisonner sa reine quand la main libre du jeune homme plaqua sa tête avec douceur contre lui. Le nez enfoui contre la peau de l’aspirant, Kagera ne vit plus rien et comme une naufragée, elle s’agrippa de toutes ses forces à sa bouée de sauvetage : T’keya.

« Je t’en prie, ramène-moi Diamanth. »

DE LA TENDRESSE...

Telle une anguille, elle se faufila entre les jambes et les pattes qui se trouvaient sur son chemin comme autant d’obstacles et se rapprocha du dragon. Puis elle se figea. Là, accroupi à côté de l’animal, il y avait un homme. Neelona le reconnut tout de suite. Son papa enfin ! Serrant très fort son mouton contre son cœur, elle resta quelques secondes inerte avant de courir à perdre haleine vers l’homme de sa petite vie.
« PAPA ! … PAPA !... »

Et elle alla littéralement s’écraser contre la poitrine de L’ders. Les larmes si durement retenues jusqu’ici se mirent à couler sans s’arrêter. Son papa. Il l’avait enfin retrouvée ! Tout allait pouvoir redevenir comme avant. Essuyant ses yeux et son nez dans sa manche, Neelona releva timidement la tête et dévora son père avec un regard rempli d’amour.

« T’es revenu ?... Nona veux un câlin ! » Fit-elle en tendant ses petits bras et tentant d’enlacer le cou paternel.
... ET DU RIRE!!

Avec un grand sourire sur les lèvres, Faith s’amusait comme une petite fille dans l’eau. Et puis ce que c’était agréable par cette chaleur ! Elle y aurait bien jouée un peu plus longtemps si, en levant machinalement la tête, elle n’avait pas aperçu une personne postée juste devant elle avant que l’eau ne vienne la mouiller et qui lui héla quelque chose. La surprise qu’eut la terrienne! Faith en fit un bond en arrière, buvant ainsi la tasse. Une sensation désagréable s’empara alors de son nez et sa gorge, ce qui la fit tousser en grimaçant. En effet elle s’était plainte d’avoir soif, mais l’eau salée, non merci, très peu pour elle !

*Qu’est-ce que … ? Encore un d’ces barges incompréhensibles ? ‘Tin mais c’est pas mon jour !*

Pensa-t-elle avant de relever la tête vers la personne qu’elle était prête à fuir dès que le moment se présenterai. C’est la qu’elle le vit ! Un beau ténébreux aux yeux azure et aux cheveux noir de jais. Pas moins d’un mètre soixante-dix et un sourire à tomber par terre.
« Ah ! Lâcha Faith dans un soupire. Un canon ! … Oh mon dieu, un beau mec ! »
Commença-t-elle à se réjouir, d’autant plus que celui-ci semblait vouloir la rejoindre car après l’avoir interpellé, voilà qu’il enlevait ses chaussures et relevait son pantalon !

« Je dois rêver, non c’est pas possible !… Pincez-moi, je rêve ! Alors je suis bien tombée au paradis ?...»


STATISTIQUES

18 Septembre 2008 - Date d'ouverture

Nous avons 40 membres enregistrés
qui ont posté un total de 3842 messages

POUR NOUS REJOINDRE

Rien de plus simple cliquez sur notre logo



N'hésitez plus, rejoignez-nous sur Pern !

Bon vol à tous et au plaisir de vous compter parmi nous !


Revenir en haut Aller en bas
http://clinique.purforum.com/
soleda
~ Modératrice et Graphiste ~
avatar

Messages : 1659
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Les Cieux de Pern   Dim 13 Mar - 12:47

Bonjour Kyô
Merci pour la présentation de se jolie forum je te souhaite une bonne continuation au plaisir


Soleda.

Revenir en haut Aller en bas
http://forum-gratuit-dusud.discutforum.com/forum.htm
Kyô
~ Filleule/Magic Pub ~
avatar

Féminin
Age : 36
Localisation : Pyrénées Atlantiques
Messages : 47
Date d'inscription : 16/09/2010

MessageSujet: Re: Les Cieux de Pern   Mer 13 Avr - 12:25




Bonjour et Bienvenue sur Pern!

Vous rêviez d'un autre monde, un monde loin de la Terre, sans pollution ni surpopulation?
Un monde où repartir à zéro en jurant de ne plus jamais commettre les mêmes erreurs?
Pern est fait pour vous!

Ce que vous ignoriez, c'est qu'il tombait en pluie depuis l'espace des organismes sous forme de fils. Des organismes dévorant toute matière organique et végétale, tuant aveuglément tout être vivant. La seule manière de les combattre était de les calciner en plein ciel grâce aux dragons.

Car sur Pern, vivent les dragons, êtres puissants et majestueux, dont l'existence est étroitement liée aux chevaliers-dragons avec qui ils partagent leur vie jusqu'à ce que la mort les sépare.

Les Fils sont maintenant vaincus et font définitivement partie du passé.
Mais comment vivre à présent que la menace n'est plus?
Comment s'organiser?
Comment réapprendre à vivre?

A vous d'écrire la suite de l'histoire...

DE LA JALOUSIE...

Tranquillement, elle fit un pas en direction de l’aspirante et la toisa une nouvelle fois de la tête aux pieds avec un air de mépris non dissimulé.

« Eh bien, le pauvre ! Soit il n’a pas de gout, soit t’as du sacrément l’embobiner pour qu’il te cède ! » Siffla la dame verte.

« Mais je pencherai pour la seconde option. Y’a qu’à te regarder pour se rendre compte que c’est pas une relation naturelle !... Nan mais franchement, qui voudrait d’une blondasse acariâtre et vindicative ! »

Un mince rictus vengeur se dessina sur les lèvres de la jeune femme.

« Tu dois être sacrément désespérée pour te rabattre sur un chevalier brun. Je parie que tous les bronzes t’ont envoyés balader ! Et les pauvres, je ne peux pas les en blâmer ! »

Et voilà, Solenn allait pouvoir rajouter une ennemie de plus à sa liste déjà conséquente !

DE L'ESCLAVAGE...

Mais heureusement, Sandy redétendit vite l’atmosphère en suggérant qu’un dragonnet ne manquerait pas d’avoir pitié d’elle avec tout le boulot qu’elle faisait. Andrew sourit en coin, se disant qu’il allait redoubler de travail juste au cas où… mais pas tout de suite! C’était la première fois qu’il parlait réellement avec quelqu’un depuis son transfert et il rechignait à couper le contact alors qu’ils étaient si bien partis. D’ailleurs l’évocation des cruches des Forts semblait inspirer la candidate qui se moqua gentiment d’elles, faisant rire de nouveau son homologue.

« M’en parle pas!… Hier j’étais en équipe avec Béaline. Tu vois qui c’est? Un fille avec de longs cheveux blonds et bouclés?… On a dû aller à la chasse aux serpents de tunnel… Elle arrêtait pas de hurler dès qu’on en trouvait et les faisait s’échapper à chaque coup! Du coup j’ai fait cavalier seul car sinon on aurait rien ramené et T’ren aurait été furieux… Je suis sûr que mademoiselle en a profité pour se faire les ongles pendant que je trimais pour deux… » lui raconta-t-il l’air un peu écœuré.
Mais Sandy s’enhardissait et se mit à le taquiner. Le garçon ouvrit grand les yeux et fronça les sourcils d’un air faussement courroucé.

« Les filles plus résistantes? Franchement tu oses me dire ça après ce que je viens de te dire sur Béaline et après avoir toi-même manqué de t’évanouir par terre il y a quelques minutes? » se moqua-t-il gentiment. « Nan nan les garçons sont bien meilleurs! »

... ET UNE CHASSE HALETANTE!!

Maellys était seule dans le Weyr réservé aux aspirantes, allongée sur son lit elle bougonnait. Aujourd'hui elle s'était fait reprendre par le maître des aspirants pour de stupides raisons comme à chaque fois et son fort caractère n'arrangeait en rien ses histoires puisque comme à chaque fois elle n'admettait pas ses erreurs. Il était vrai que depuis leur arrivé le maître des aspirants ne cessait de lui mettre la pression, en effet pour tout un chacun il était normal que Sylth prenne bientôt son envol et elle devait être prête pour l'occasion. Mais l'angoisse gagnait la jeune fille et si Sylth ne se décidait pas à voler...
Alors qu'elle laissait son esprit vagabonder, elle entendit les dragons du weyrs pousser d'énormes grondements, des grondements qu'elle reconnu très bien pour les avoirs déjà entendu une fois. Une dorée allait voler et ce n'était pas n'importe laquelle des dorées, c'était sans aucun doute la sienne. Sa Sylth... Maellys fut prise d'une certaine angoisse.

Elle descendit directement l'aire de pâture, courant souplement à travers le weyr elle arriva sur l'aire au moment même ou Sylth allait s'abattre sur sa première proie. D'un seul coup les conseils du maître qu'elle avait mis si longtemps à retenir lui revinrent en tête aussi clair que de l'eau de roche. Sylth ne devait que les saigner. Malgré la certaine rapidité des évènements l'aspirante pris le temps de reprendre et ses esprits et sa respiration.


* Sytlh ma belle tu ne dois que les saigner, tu m'entends tu les saignes uniquement *

Pensa la jeune fille qui ne voulait pas crier après la dragonne. Mais aucune réponse ne se présenta dans sa tête. Maellys paniqua, il allait falloir être plus sec.

*Sylth, c'est finis les rires, tu m'écoutes. Tu le saignes c'est tout. *

Les pensées de Maellys étaient dures et ne laissaient aucune place à une réponse cette fois ci. Sylth poussa un grognement que la jeune femme n'avait jamais entendu. Son sang ne fit qu'un tour dans son corps au moment où Sylth la regarda puis se mis à saigner et uniquement saigner sa proie. Maellys ne voyait plus ce qui se passait autours seul Sylth existait.


LES CIEUX DE PERN



N'hésitez plus, rejoignez-nous sur Pern !

Bon vol à tous et au plaisir de vous compter parmi nous !


Revenir en haut Aller en bas
http://clinique.purforum.com/
Brigitte univers
~ Administratrice ~
avatar

Féminin
Age : 64
Localisation : près de Lens
Messages : 4765
Date d'inscription : 26/05/2010

MessageSujet: Re: Les Cieux de Pern   Jeu 14 Avr - 9:19


Coucou,

merci pour ton actualisation
bonne continuation

A bientôt


PAS DE PUBS PAR MP...MERCI
~ Administratrice ~



N'hésitez pas à venir nous rejoindre dans les jeux, c'est super sympa, merci ...
et participer dans le forum...
(n'oubliez pas un petit bonjour, au revoir, fait toujours plaisir) merci




Hello, la compagnie...



A bientôt


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Cieux de Pern   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Cieux de Pern
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Cieux de Chrystal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MagicPub :: Espace Publicité. :: Forums: Role.Playing.Game-
Sauter vers: